Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Titisa's Art

Blog sur mes activités artistiques


Christs : une peinture de a à z

Publié par titi sur 11 Mars 2009, 22:21pm

Catégories : #Peinture

2004





                                Alors, comment en suis-je arrivée à faire ça ? Et bien en passant par une série d'étapes.



Tout a commencé par une oeuvre d'un artiste italien du XVIe siècle sur laquelle j'avais un exposé à faire, La Déploration
d'Andrea del Sarto et par une sculpture en bois d'un Christ crucifié vue au Louvre, dont vous n'aurez pas l'original (pour cause de reflet sur la vitre de protection) mais le dessin fait sur place au fusain sur mon carnet de croquis.


                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 


Avant de me lancer dans des explications, posons une question toute simple : pourquoi un tel sujet ? Non parce que j'ai la foi (je l'ai eue, elle est repartie. Peut-être reviendra-t-elle, mais ceci est une autre histoire). Mais jadis, les scènes de la vie de Jésus étaient the sujet pour les artistes. Par conséquent, j'en ai vues et revues, et l'envie a fini par naître chez moi d'en représenter une, avec le Christ. Je trouve intéressant de voir les codes plastiques qui se sont mis en place, de voir comment ceux-ci reflètent la société de l'époque et comment certains artistes arrivent à s'en détacher et à en créer d'autres.
Le thème abordé durant ces cours d'arts du XVIe était l'amour et la beauté. Tout un programme... Vous pourrez observer sur cette reproduction qu'effectivement, le corps du Christ n'a pas l'air d'être un cadavre, on ne voit quasiment pas de sang. Les personnages peuvent être considérés comme expressifs, car malgré la retenue, on sent la tristesse.


La première étape a donc été de faire un croquis au fusain au Louvre, puis une fois chez moi, j'ai travaillé à l'encre de Chine, toujours dans mon carnet à croquis.





 






















J'aime beaucoup ces trois dessins à l'encre. Pour le premier, j'ai voulu faire quelque chose de très dilué ; j'ai donc mis beaucoup d'eau, avant de mettre de l'encre, ce qui donne cet effet de tâches. Le deuxième au contraire, c'est le trait qui a  primé. Et dans le dernier, j'ai cherché à faire un dessin plus effacé, plus délicat, avec son bras qu'on devine à peine.



Ensuite, j'ai feuilleté des ouvrages à l'école d'arts plastiques pour dessiner d'autres modèles de Christ, pas forcément mort d'ailleurs. Mais, les résultats n'étant pas probants, je suis restée sur l'idée de combiner les deux images de Christ. J'ai donc mis en place les deux modèles sur une feuille format raison au fusain.



Une fois ma composition établie, il m'a fallu réfléchir aux couleurs que j'allais employer.
J'ai donc fait un croquis rapide à l'huile sur mon carnet à dessin, ensuite à l'encre, avec quelques touches d'aquarelle (pas une grande réussite), puis un croquis plus petit sur une feuille à l'aquarelle (que j'ai égaré...).




                                                                                                       




















J'ai finalement choisi de suivre la gamme utilisée pour l'aquarelle, dans les tons pastels. Je voulais faire quelque chose de doux dans des tons lumineux et où les deux corps disparaîtraient par endroit dans le fond.

Je vous remets le résultat final.





Malheureusement, mon prof m'a dit que la peinture sur le carnet était plus intéressante que celle réalisée en grand.

Quoiqu'il en soit, ce fut la première fois que je menais une idée de A à Z et c'est pour cette raison que je l'aime beaucoup, encore aujourd'hui.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents