Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Titisa's Art

Blog sur mes activités artistiques


Déploration 1

Publié par titi sur 28 Octobre 2009, 23:34pm

Catégories : #Peinture

Juin 2009 - Décembre 2010


Voici mon premier travail de grande envergure, c'est-à-dire pour moi une peinture sur laquelle je vais passer plusieurs semaines, voire plusieurs mois.
Comme vous avez pu le voir auparavant, j'avais travaillé sur les Christs il y a quelques années (voir le premier sujet posté sur ce blog). Quand un collègue, Eric, m'a gentiment offert un grand support de carton de 121 sur 93 cm (afin d'essayer d'avoir une gestuelle plus libre) lors de mon avant-dernière séance de l'année, j'ai pris peur. Of course. Comment peindre sur une si grande surface ? Que peindre ? Est-ce que tous mes tubes de peinture vont y passer ? Vais-je y arriver ?

Je savais que je ne ferai pas de nature morte (je n'aime pas particulièrement en faire sur un format raisin, alors j'avais peur qu'elle soit noyée avec ce format-là). J'ai donc pensé à ces 2 Christs que j'avais peints car leur disposition permettrait d'utiliser tout l'espace. C'était l'idée de base. Car ensuite, j'ai commencé à réfléchir à la façon dont je pourrais traiter l'espace vide, et il m'a semblé plus intéressant de mettre en place une scène, avec plusieurs personnages. J'ai donc repris la peinture d'Andrea del Sarto et fait quelques compositions au crayon papier. Même si je rajoutais des personnages supplémentaires, je voulais garder mon Christ crucifié en haut dans le ciel. J'avais aussi envie d'en figurer deux autres, qui s'éloignaient de la scène principale. Je tenais ma composition.

J'en ai ensuite discuté avec plusieurs personnes de mon groupe, et je me suis finalement décidé. Un peu hésitante car impressionnée, j'ai commencé par passer une couche d'acrylique blanc, avant de mettre en place le dessin avec une mine de plomb (ce qui donne un trait noir). Puis il a fallu se lancer, sans trop savoir où j'allais, car les petites compositions en couleur que j'avais essayé de faire n'avaient rien donné. La première difficulté pour moi a été de mettre beaucoup de peinture sur ma palette, car en général, je suis plutôt du genre économe. Mais qui dit grande surface dit plus de matière, et également grand pinceau, acheté tout spécialement. D'ailleurs petite précision, on peut faire de l'acrylique en fond et après travailler par-dessus à l'huile, c'est la règle du gras sur maigre. Je détaillerai ça une prochaine fois lorsque j'aurai mémorisé les explications qu'on m'a données...
Retournons donc à la mise en place des couleurs. Ce fut un peu long, mais je suis parvenu à colorer toute la surface. Voici donc le résultat, sachant que je l'ai retravaillé encore un peu chez moi avant de prendre cette photo.

                                                        

La photo a été prise dans mon jardin-atelier au couchant, donc pour la lumière ce n'était pas l'idéal. Mais j'ai préféré ne pas mettre de flash, qui a un effet un peu trompeur pour les couleurs, même si plus flatteur, et qui apparaît sur la peinture. Je le mets pour comparaison, mais uniquement pour cette photo.

                                                        
Donc, comme vous le constatez, à gauche, nous avons le Christ avec sa mère qui lui tient le bras, et à leur droite, les trois Marie et pour terminer Nicodème et Joseph d'Arimathie. Tout à droite deux personnes s'en vont.
Et où est le Christ crucifié ?, devriez-vous vous demander, si vous vous souvenez de ce que vous avez lu plus haut. Très bonne question ! J'avais commencé par le positionner dans le coin droit du tableau, mais il y avait un problème de sens (quelle est la signification d'un Christ crucifié représenté en plein ciel ?) et de construction (il y avait un vide, que vous pouvez d'ailleurs apercevoir, entre les 2 groupes et que le Christ ne faisait que renforcer ; de plus, il donnait l'impression d'avoir été repoussé dans le coin). Ma prof m'a donc suggéré de le figurer plus à gauche et de le placer de façon à former un carré. Mais comme dans mon idée, ce Christ devait se laisser deviner dans les nuages, un peu comme une apparition, j'ai décidé de ne pas le mettre et de travailler d'abord le ciel.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents